Amusant, ce matin, la lecture du billet de Laurent, qui dirige une boîte de communication, et qui dit:
«On assiste maintenant à l’envoi de communiqué de presse avant pendant et après l’évènement sur Second Life…

Ne résumons pas Second Life à une plate-forme servant à faire du buzz médiatique .

Invitons plutôt les journalistes à suivre l’évènement en réel ce qui leur permettra de réaliser des articles sur le fond.
»
Je suis totalement d'accord. Il faut diminuer le pourcentage (pas le nombre) de communiqués de presse (même si c'est utile lorsqu'on n'a que ça à se mettre sous la dent), et mettre plus de journalisme, plus de blogs, plus d'idées et de compte-rendus, plus de live-blogging, pour parler de SL et des métavers ;-)